?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> Red Castel - 883 : "Le Mystère des Ummites"

Red Castel - 883 :
Est le nom de code d’un dossier de la CIA, des plus étrange, sur le sujet OVNI. Celui-ci traite d’une affaire au-tour de lettres, tapées à la machine, de per-sonnages ce présen-tant comme des êtres venu d’une autre pla-nète arrivés sur notre sol en 1950, les Ummi-tes, dont le sigle res-semble à un y cyril-lique Ж.

Désinformation
décrédibiliser l’affaire Ummo, 1967 - 2005

En clair, la désinformation c’est l’art et la manière de faire prendre des vessies pour des lanternes ! La manipulation de l’information en vue d’agir sur l’opinion publique n’est pas une pratique récente. Mais elle prend, sans doute, son essor avec la seconde guerre mondiale, ou la propagande se métamorphose en véritable « guerre psychologique ». Les services secrets des différents pays prenant le contrôle de l’information mondiale, celle-ci étant un enjeu stratégique. Tous cela en vue de tromper l’ennemi... Reste à savoir qui devient l’ennemi devant la question ici...

Le dossier "Ummites", une désinformation ?

Peu probable au vu des informations contenues dans les lettres. Trop de révélations sont faites sur les différents pays qui ont le pouvoir de telles manipulations. Rappelons que, bien que l’histoire début au beau milieux de la « Guerre Froide », ce sera en 1956 que Khrouchtchev propose aux Américains la coexistence pacifique. Aussi, l’esprit général des courriers montre aucune volonté de contrôle sur l’opinion, en vue d’une quelconque oppération en direction d’un pays ou d’un autre. Plusieurs pays faisant, en plus, l’objet de l’envoi de ses courriers. Les lettres sont un apport formidable en connaissances diverses, sans attente de contre-partis. Il est difficile de voir quel serait l’avantage de diffuser de tels documents. De plus, les courriers nous dévoilent le dossier de la CIA qui conserne cette affaire, avec le pseudonyme de l’agent à la tête de la section - M17, qui en est chargé. Ainsi que des détails sur la guerre du Golfs, quelques jours avant les conflits, sur l’armement et les intentions tactiques de l’une et l’autre des parties.

Dans les lettres, les "Ummites" affirment, eux-mêmes, avoir été à l’origine de certains cas de désinformation !

Avec les événements de San-José, les Ummites vont mettre en place, pour la première fois, un plan de désinformation à grande échelle. Trop de monde commence à être au courant de leur existence ! Ils est important, pour eux, semble-t-il, que nous ne croyons pas trop à leur origine extraterrestre pour éviter un vent de panique. Aussi, il leur suffira de se débrouiller pour faire diffuser dans la presse une série de clichés truqués d’un OVNI ayant la forme de deux assiettes accolées et portant le signe Ummo sur sa face inférieure.
Plusieurs fois, comme cela, les Ummites, par souci de ne pas être découverts pendant leur intervention sur Terre produiront de fausses preuves, rajoutant ainsi au flou artistique dont l’affaire ne manque déjà pas. Tous leurs courriers ont d’ailleurs été étudiés attentivement par leur équipe pour éviter de donner une preuve évidente de leur origine.

Le cas de 1993...

Mais la manipulation la plus intéressante, et sans doute des plus crédibles sera peut être celle-ci :

en 1993, une réunion eut lieu, à Barcelone, chez Rafaël Fariol, l’un des représentants du groupe de "La Baleine Joyeuse". Suivant ainsi les instructions des Ummites dans une lettre envoyée à Jean-Pierre Petit en 1992. José Luis Jordan Pena, un psychologue, faisant partie, lui aussi du groupe de Sesma, devait faire une révélation de premier ordre au sujet du dossier Ummites. Or celui-ci prétendra être très malade, et ne sera pas présent. M. Farriols dut lire devant cette grande assemblée, composée entre autres de journalistes, une lettre de M. Pena. Il y déclarait tout simplement que c’était lui, le véritable et seul auteur de la manipulation Ummo. Suite à de tels aveux, Rafaël, en colère, appela José Luis, devant M. Petit, pour lui demander des explications. Celui-ci lui fit cette réponse : "- Ne te fâche pas comme ça ! Ce sont les Ummites qui m’ont demandé d’agir ainsi…"

L’affaire "Ummo" : une étude psychologique ?

José Luis Jordan Peña a fait l’objet de deux interviews au cours de la réunion de Madrid du 22 Octobre 2005, à propos d’UMMO. Celui-ci aurait créé cette histoire dans le seul but de réaliser une étude psychologique. Le contenu scientifique ne serait que pure invention, étant lui même le premier surpris que celles-ci fonctionnent aujourd’hui. Il n’est pas bien clair sur les observations OVNI de 1967, et encore moins clair sur les raisons qui lui auraient fait choisir le sud de la France comme lieu de leur arrivée. Ne parlons même pas de ses explications quant à là guérison de la secrétaire de monsieur Fariol, soi-disant guérie par effet placebo. Il ressort, étrangement, à un moment de l’interview que Pena n’était pas seul derrière tous cela, et qu’il ne peut pas tous dévoiler. Mais il y aurait un/des médecin(s) avec lui... De qui s’agit-t-il ?

?> ?> ?> ?> ?> ?> ?>