?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> Red Castel - 883 : "Le Mystère des Ummites"

Red Castel - 883 :
Est le nom de code d’un dossier de la CIA, des plus étrange, sur le sujet OVNI. Celui-ci traite d’une affaire au-tour de lettres, tapées à la machine, de per-sonnages ce présen-tant comme des êtres venu d’une autre pla-nète arrivés sur notre sol en 1950, les Ummi-tes, dont le sigle res-semble à un y cyril-lique Ж.

L’affaire de ROSWELL
Espagne, 1966

La raison principal des courrier "Ummites" :

En 1966, ayant eu l’information de l’existence du livre d’un certain Fernando Sesma MANZANO, les "Ummites" découvrirent que celui-ci pouvait avoir été contacté par une autre société que la leur. Bien que ce livre recele un fatras immonde d’informations erronées, un code de format binaire semblait correspondre à des données que nul terrien ne pouvait connaître. C’est alors qu’ils choisirent de le contacter par l’intermédiaire d’un dactylographe espagnol, à qui ils prétendront être médecin de nationalité nordique.
L’éthnie qui aurait communiqué le code binaire proviendrait, elle, d’une planète à 96,885 al de nous. Arrivés en 1946, ils n’auraient aucun scrupules à faire des expériences psychiques et parapsychiques sur certains d’entre nous. De petite taille (70 cm, à 1.20 m), leur apparence ferait penser aux "petit gris". Ce qui me permet de faire quelques raprochement avec le fameux crash de Roswell.

Rapelle de l’affaire...

L’affaire de Roswell désigne le crash d’un objet non identifié aux États-Unis près de Roswell (Nouveau-Mexique) en juillet 1947. Cet événement est considéré par certains ufologues et une partie des conspirationnistes comme la plus extraordinaire rencontre rapprochée avec des extraterrestres au XXe siècle et par d’autres comme un canular.

annonce sur le téléscripteur :
“un OVNI s’est écrasé dans les environs de Roswell”.

Lydia Steppy, chargée du téléscripteur à la station radio KOAT d’Albuquerque (Nouveau-Mexique), reçoit un appel le 7 juillet 1947 vers 16h. C’est le sujet de cet appel qui déclenchera les jours suivants, une forte agitation à travers le monde. De l’autre coté du téléphone, M. McBoyle, propriétaire de la station KSWS, également dans le Nouveau-Mexique. Il appelle souvent à la radio KOAT afin de diffuser des informations par le téléscripteur car n’en possédant pas. L’appel est surprenant. M. McBoyle demande à Lydia Steppy de s’accrocher, car il annonce d’une voix excitée qu’un OVNI s’est écrasé dans les environs de Roswell. Il affirme s’y être rendu et avoir vu l’OVNI. Il mentionne aussi qu’un fermier a pris possession de l’engin et que l’armée devrait bientôt arriver pour l’embarquer.

Des débris dans un ranch près de Roswell...

Le 3 juillet 1947, William "Mac" Brazel, propriétaire d’un ranch près de Roswell, découvre des débris sur ses terres, et prévient la base militaire la plus proche. Un jeune militaire du Roswell Army Air Field (RAAF) fait alors un premier communiqué de presse, où il annonce qu’ils ont découvert une soucoupe volante (« flying disc ») écrasée près d’un ranch à Roswell, déclenchant un fort intérêt de la part des médias. Le lendemain, le commandement général de la base publie un rectificatif, annonçant que la soucoupe volante était seulement un ballon-sonde. Une conférence de presse est organisée dans la foulée, exposant aux journalistes des débris provenant de l’objet crashé et confirmant la thèse du ballon.
?> ?> ?> ?>