?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> ?> Red Castel - 883 : "Le Mystère des Ummites" http://ummo.files.free.fr/ Red Castel - 883 : Est le nom de code d'un dossier de la CIA, des plus étrange, sur le sujet OVNI. Celui-ci traite d'une affaire au-tour de lettres, tapées à la machine, de per-sonnages ce présen-tant comme des êtres venu d'une autre pla-nète arrivés sur notre sol en 1950, les Ummi-tes, dont le sigle res-semble à un y cyril-lique Ж. fr Simon MARTINEZ - jb.martinez.free.fr ?> La guerre du Golf http://ummo.files.free.fr/spip.php?article7 http://ummo.files.free.fr/spip.php?article7 2010-01-27T16:54:34Z text/html fr Simon MARTINEZ //default pop-under house ad url clicksor_enable_pop = true; clicksor_adhere_opt='left'; clicksor_enable_text_link =true; durl = ''; clicksor_layer_border_color = ''; clicksor_layer_ad_bg = ''; clicksor_layer_ad_link_color = ''; clicksor_layer_ad_text_color = ''; clicksor_text_link_bg = ''; clicksor_text_link_color = ''; clicksor_enable_layer_pop = false; <p>Le 14 janvier 1991 plusieurs destina-taires reçurent une lettre Ummites traitant des relations politique, de l'armement et donc des risques autour de la "Guerre du Golf"...</p> - <a href="http://ummo.files.free.fr/spip.php?rubrique1" rel="directory">Files of CIA</a> <div class='rss_chapo'><p>Une lettre Ummite reçue le <a href="http://ummo.files.free.fr/IMG/pdf/D1751.pdf" target="_blank" class="lien-text2" title="Lettre du 14 janvier 1991">14 janvier 1991</a> révèle toutes sortes d'informations alors inconnues du grand public sur les intentions des différents pays ainsi que sur l'armement dont ils disposent. Cela accompagné de probabilités estimées des actions menées autant par <i>la coalition que par l'Iraq</i>. Ils vont jusqu'à citer la note secrète <strong>WEE-32</strong> élaborée par l'état-major réuni autour du président <strong>G. Bush</strong>, adressée le <strong>23 décembre 1990</strong> au général <strong>Schwarzkopf</strong> fixant la date du début de <i>l'opération « Tempête du désert »</i> entre le <i>16 et le 24 janvier</i>, ainsi que les nouvelles technologies alors utilisées <i>(ISC : Informative satellite coefficient)</i>. Evoquant, de part ailleurs, un entretien qu'ils auraient eu avec <strong>Bush</strong> et <strong>Gorbatchev</strong> le <strong>18 avril 1990</strong>, sur le sol soviétique (Voronej), pour les convaincre de <i>risque nucléaire imminent</i>. Cela donc <strong>4 mois</strong> (2 août) avant la résolution prise par le conseil de sécurité suite à <i>l'invasion du Koweït par l'Iraq</i>. L'autorisation d'utiliser la force alors prise le lendemain du courrier Ummites, L'opération « Tempête du désert » débutera le <i>17 janvier 1991</i>.</p></div> <div class='rss_texte'><p><img src="http://ummo.files.free.fr/local/cache-vignettes/L80xH56/guerre-du-golf-43eb8.jpg" width='80' height='56' align="right" vspace="0" hspace='' title="L'invasion du Koweït" style='margin:5px;height:56px;width:80px;' /><strong>La Guerre en résumé...</strong></p> <p>L'invasion du Koweït par l'Iraq, le <strong>2 août 1990</strong>, déclenche une crise aux dimensions multiples : la main mise sur le pétrole de l'émirat, la remise en question de frontières héritées de la colonisation, le lien établi entre retrait irakien et résolution du problème palestinien, et la prolifération des armements bousculent un système international qui a perdu ses repères avec la fin de la guerre froide, marquée par la chute du mur de Berlin en <i>novembre 1989</i>.</p> <p><strong>Le rôle de l'ONU dans la guerre du Golfe</strong></p> <p><img src="http://ummo.files.free.fr/local/cache-vignettes/L100xH59/guerre-du-golf1-0a41c.jpg" width='100' height='59' align="left" vspace="0" hspace='' title="L'invasion du Koweït" style='margin:5px;height:59px;width:100px;' />Dès le <strong>2 août</strong>, le Conseil de sécurité des Nations unies adopte une résolution condamnant l'invasion du <strong>Koweït</strong> et exigeant le « retrait immédiat et inconditionnel » des forces irakiennes. L'objectif de l'<strong>ONU</strong> – imposer le respect du droit international, et ceux des États-Unis – donner un coup d'arrêt aux ambitions irakiennes menaçant les monarchies pétrolières du Golfe, leurs alliés, et établir un équilibre régional à leur avantage – convergent parfaitement. Les États-Unis prennent donc la tête de la coalition internationale et imposent facilement leurs résolutions aux autres membres permanents du Conseil de sécurité <i>(Grande-Bretagne, France, URSS, Chine)</i>, dont aucun ne peut s'offrir le luxe de s'opposer à l'Amérique. Entre l<i>e 2 août et le 25 novembre 1990</i>, les résolutions onusiennes iront crescendo, depuis le décret d'embargo commercial, financier et militaire contre l'Iraq <i>(6 août)</i>, jusqu'à l'autorisation d'utiliser la force après le <strong>15 janvier 1991</strong> pour contraindre les troupes de ce pays à quitter l'émirat <i>(29 novembre)</i>.</p> <p><strong>La guerre du Golfe et ses conséquences</strong></p> <p><img src="http://ummo.files.free.fr/local/cache-vignettes/L100xH62/tempete-du-desert-c8ce9.jpg" width='100' height='62' align="right" vspace="5" hspace='' title="L'opération Tempête du désert" style='margin:10px;height:62px;width:100px;' />L'opération <strong>« Tempête du désert »</strong> débute le <strong>17 janvier 1991</strong> par des bombardements massifs sur les villes irakiennes, effectués par des avions venus de Diego Garcia, dans l'océan Indien, d'Espagne et de Grande-Bretagne : la destruction du potentiel militaire et de l'infrastructure économique de l'Iraq constitue l'objectif prioritaire, avant la libération du Koweït. L'Iraq répond par des actions plus symboliques qu'efficaces : 47 missiles Scud sont lancés contre l'Arabie Saoudite, et 39 contre Israël pour attirer ce dernier – sans succès – dans le conflit. Le <strong>24 février</strong>, l'assaut terrestre frontal (sur 500 km), associé à un mouvement tournant par l'ouest, ne rencontre pas de résistance : l'armée irakienne est écrasée. Le <strong>28</strong>, après la libération de Koweït-Ville, les hostilités cessent sur ordre de <strong>G. Bush</strong> ; la bataille terrestre n'aura duré que cent heures. Les Alliés ont perdu moins de 200 hommes, alors que 100 000 soldats irakiens ont été tués et 300 000 autres blessés, et que des dizaines de milliers de civils ont péri sous les bombardements.</p></div> L'affaire de ROSWELL http://ummo.files.free.fr/spip.php?article6 http://ummo.files.free.fr/spip.php?article6 2010-01-27T16:53:24Z text/html fr Simon MARTINEZ //default pop-under house ad url clicksor_enable_pop = true; clicksor_adhere_opt='left'; clicksor_enable_text_link =true; durl = ''; clicksor_layer_border_color = ''; clicksor_layer_ad_bg = ''; clicksor_layer_ad_link_color = ''; clicksor_layer_ad_text_color = ''; clicksor_text_link_bg = ''; clicksor_text_link_color = ''; clicksor_enable_layer_pop = false; <p>Les lettres Ummites auraient pour raison principal une certaine volonté pour ceux-ci de s'assurer un contact avec les "Petit Gris" par l'intemé-diaire d'un espagnole privilégié sur le plan des contact interplanétaires…</p> - <a href="http://ummo.files.free.fr/spip.php?rubrique1" rel="directory">Files of CIA</a> <div class='rss_chapo'><p><strong>La raison principal des courrier "Ummites" :</strong></p> <p>En <strong>1966</strong>, ayant eu l'information de l'existence du livre d'un certain <strong>Fernando Sesma MANZANO</strong>, les "Ummites" découvrirent que celui-ci pouvait avoir été contacté par une autre société que la leur. Bien que ce livre recele un fatras immonde d'informations erronées, <i>un code de format binaire</i> semblait correspondre à des données que nul terrien ne pouvait connaître. C'est alors qu'ils choisirent de le contacter par l'intermédiaire d'un <i>dactylographe espagnol</i>, à qui ils prétendront être médecin de nationalité nordique.<br> <img src="http://ummo.files.free.fr/IMG/jpg/ext-roswell.jpg" width="100" height="76" align="right" vspace="5" hspace="10" title="Autopsie de Roswell"/>L'éthnie qui aurait communiqué le code binaire proviendrait, elle, d'une <i>planète à 96,885 al de nous</i>. Arrivés en <strong>1946</strong>, ils n'auraient aucun scrupules à faire des expériences psychiques et parapsychiques sur certains d'entre nous. De petite taille (70 cm, à 1.20 m), leur apparence ferait penser aux <i>"petit gris"</i>. Ce qui me permet de faire quelques raprochement avec le fameux <strong>crash de Roswell</strong>.</p></div> <div class='rss_texte'><p><strong>Rapelle de l'affaire...</strong></p> <p><strong>L'affaire de Roswell</strong> désigne le crash d'un objet non identifié aux États-Unis près de Roswell (Nouveau-Mexique) en <strong>juillet 1947</strong>. Cet événement est considéré par certains ufologues et une partie des conspirationnistes comme la plus extraordinaire rencontre rapprochée avec des extraterrestres au XXe siècle et par d'autres comme un canular.</p> <p><strong>annonce sur le téléscripteur :</strong><br> <i>“un OVNI s'est écrasé dans les environs de Roswell”</i>.</p> <p><img src="http://ummo.files.free.fr/local/cache-vignettes/L100xH58/presse-roswell-a54e2.jpg" width='100' height='58' align="left" vspace="5" hspace='' title="Presse de Roswell" style='margin:10px;height:58px;width:100px;' /><strong>Lydia Steppy</strong>, chargée du téléscripteur à la station radio KOAT d'Albuquerque (Nouveau-Mexique), reçoit un appel le <strong>7 juillet 1947</strong> vers 16h. C'est le sujet de cet appel qui déclenchera les jours suivants, une forte agitation à travers le monde. De l'autre coté du téléphone, <strong>M. McBoyle</strong>, propriétaire de la station <i>KSWS</i>, également dans le Nouveau-Mexique. Il appelle souvent à la radio <i>KOAT</i> afin de diffuser des informations par le téléscripteur car n'en possédant pas. L'appel est surprenant. <strong>M. McBoyle</strong> demande à <strong>Lydia Steppy</strong> de s'accrocher, car il annonce d'une voix excitée qu'un <i>OVNI s'est écrasé dans les environs de Roswell</i>. Il affirme s'y être rendu et avoir vu l'OVNI. Il mentionne aussi qu'un fermier a pris possession de l'engin et que l'armée devrait bientôt arriver pour l'embarquer.</p> <p><strong>Des débris dans un ranch près de Roswell...</strong></p> <table width="97%" border="0" cellspacing="0" cellpadding="0"> <tr> <td>Le <strong>3 juillet 1947</strong>, <strong>William "Mac" Brazel</strong>, propriétaire d'un ranch près de Roswell, <i>découvre des débris sur ses terres</i>, et prévient la base militaire la plus proche. Un jeune militaire du Roswell Army Air Field (RAAF) fait alors un premier communiqué de presse, où <i>il annonce qu'ils ont découvert une soucoupe volante (« flying disc ») écrasée près d'un ranch à Roswell</i>, déclenchant un fort intérêt de la part des médias. Le lendemain, le commandement général de la base publie un rectificatif, annonçant que la soucoupe volante était seulement un ballon-sonde. Une conférence de presse est organisée dans la foulée, exposant aux journalistes des débris provenant de l'objet crashé et confirmant la thèse du ballon.</td> <td width="90" valign="top"><img src="http://ummo.files.free.fr/local/cache-vignettes/L83xH100/debrit-roswell-8d1fb.jpg" width='83' height='100' align="right" title="débris de ballon-sonde" style='height:100px;width:83px;' /></td> </tr> </table></div> Désinformation http://ummo.files.free.fr/spip.php?article5 http://ummo.files.free.fr/spip.php?article5 2010-01-27T16:52:45Z text/html fr Simon MARTINEZ //default pop-under house ad url clicksor_enable_pop = true; clicksor_adhere_opt='left'; clicksor_enable_text_link =true; durl = ''; clicksor_layer_border_color = ''; clicksor_layer_ad_bg = ''; clicksor_layer_ad_link_color = ''; clicksor_layer_ad_text_color = ''; clicksor_text_link_bg = ''; clicksor_text_link_color = ''; clicksor_enable_layer_pop = false; <p>Plusieurs fois, les Ummites, par souci de ne pas être découverts pendant leur intervention sur Terre produiront de fausses preuves ! Le dossier, lui même, n'est peut être qu'une manipulation très habile. Mais de qui...</p> - <a href="http://ummo.files.free.fr/spip.php?rubrique1" rel="directory">Files of CIA</a> <div class='rss_chapo'><p>En clair, la désinformation c'est l'art et la manière de faire prendre des vessies pour des lanternes ! La manipulation de l'information en vue d'agir sur l'opinion publique n'est pas une pratique récente. Mais elle prend, sans doute, son essor avec la seconde guerre mondiale, ou la propagande se métamorphose en véritable « guerre psychologique ». Les services secrets des différents pays prenant le contrôle de l'information mondiale, celle-ci étant un enjeu stratégique. Tous cela en vue de tromper l'ennemi... Reste à savoir qui devient l'ennemi devant la question ici...</p></div> <div class='rss_texte'><p><strong>Le dossier "Ummites", une désinformation ?</strong></p> <p><img src="http://ummo.files.free.fr/local/cache-vignettes/L54xH80/espion-ebcc3.jpg" width='54' height='80' align="left" vspace="5" hspace='' title="Guerre Froide" style='margin:5px;height:80px;width:54px;' />Peu probable au vu des informations contenues dans les lettres. Trop de révélations sont faites sur les différents pays qui ont le pouvoir de telles manipulations. Rappelons que, bien que l'histoire début au beau milieux de la « Guerre Froide », ce sera en 1956 que Khrouchtchev propose aux Américains la coexistence pacifique. Aussi, l'esprit général des courriers montre aucune volonté de contrôle sur l'opinion, en vue d'une quelconque oppération en direction d'un pays ou d'un autre. Plusieurs pays faisant, en plus, l'objet de l'envoi de ses courriers. Les lettres sont un apport formidable en connaissances diverses, sans attente de contre-partis. Il est difficile de voir quel serait l'avantage de diffuser de tels documents. De plus, les courriers nous dévoilent le dossier de la <strong>CIA</strong> qui conserne cette affaire, avec le pseudonyme de l'agent à la tête de la section - <i>M17</i>, qui en est chargé. Ainsi que des détails sur <i>la guerre du Golfs</i>, quelques jours avant les conflits, sur l'armement et les intentions tactiques de l'une et l'autre des parties.</p> <p><strong>Dans les lettres, les "Ummites" affirment, eux-mêmes, avoir été à l'origine de certains cas de désinformation !</strong></p> <p><a href="http://ummo.files.free.fr/spip.php?rubrique8"><img src="http://ummo.files.free.fr/local/cache-vignettes/L100xH84/san-jose2-531bd.jpg" width='100' height='84' align="right" vspace="5" hspace='' title="Photo truqué de San José" border="0" style='margin:10px;height:84px;width:100px;' /></a>Avec les événements de <i>San-José</i>, les Ummites vont mettre en place, pour la première fois, un plan de désinformation à grande échelle. Trop de monde commence à être au courant de leur existence ! Ils est important, pour eux, semble-t-il, que nous ne croyons pas trop à leur origine extraterrestre pour éviter un vent de panique. Aussi, il leur suffira de se débrouiller pour faire diffuser dans la presse une série de <i>clichés truqués d'un OVNI</i> ayant la forme de deux assiettes accolées et portant le signe Ummo sur sa face inférieure.<br> Plusieurs fois, comme cela, les Ummites, par souci de ne pas être découverts pendant leur intervention sur Terre produiront de fausses preuves, rajoutant ainsi au flou artistique dont l'affaire ne manque déjà pas. Tous leurs courriers ont d'ailleurs été étudiés attentivement par leur équipe pour éviter de donner une preuve évidente de leur origine.</p> <p><strong>Le cas de 1993...</strong></p> <p>Mais la manipulation la plus intéressante, et sans doute des plus crédibles sera peut être celle-ci :</p> <p><a href="http://ummo.files.free.fr/spip.php?article41"><img src="http://ummo.files.free.fr/local/cache-vignettes/L76xH100/pena-845ec.jpg" width='76' height='100' align="left" vspace="5" hspace='' title="José Luis Jordan Pena" border="0" style='margin:10px;height:100px;width:76px;' /></a>en <strong>1993</strong>, une réunion eut lieu, à Barcelone, chez <a href="http://ummo.files.free.fr/spip.php?article38" class="lien-text">Rafaël Fariol</a>, l'un des représentants du groupe de <i>"La Baleine Joyeuse"</i>. Suivant ainsi les instructions des Ummites dans une lettre envoyée à <a href="http://ummo.files.free.fr/spip.php?article42" class="lien-text">Jean-Pierre Petit</a> en <i>1992</i>. <a href="http://ummo.files.free.fr/spip.php?article41" class="lien-text">José Luis Jordan Pena</a>, un psychologue, faisant partie, lui aussi du groupe de <a href="http://ummo.files.free.fr/spip.php?article40" class="lien-text">Sesma</a>, devait faire une révélation de premier ordre au sujet du dossier Ummites. Or celui-ci prétendra être très malade, et ne sera pas présent. <a href="http://ummo.files.free.fr/spip.php?article38" class="lien-text">M. Farriols</a> dut lire devant cette grande assemblée, composée entre autres de journalistes, une lettre de <a href="http://ummo.files.free.fr/spip.php?article41" class="lien-text">M. Pena</a>. <i>Il y déclarait tout simplement que c'était lui, le véritable et seul auteur de la manipulation Ummo.</i> Suite à de tels aveux, <a href="http://ummo.files.free.fr/spip.php?article38" class="lien-text">Rafaël</a>, en colère, appela <a href="http://ummo.files.free.fr/spip.php?article41" class="lien-text">José Luis</a>, devant <a href="http://ummo.files.free.fr/spip.php?article42" class="lien-text">M. Petit</a>, pour lui demander des explications. Celui-ci lui fit cette réponse : <i>"- Ne te fâche pas comme ça ! Ce sont les Ummites qui m'ont demandé d'agir ainsi…"</i></p> <p><strong>L'affaire "Ummo" : une étude psychologique ?</strong></p> <p><a href="http://ummo.files.free.fr/spip.php?article41" class="lien-text">José Luis Jordan Peña</a> a fait l'objet de deux interviews au cours de la réunion de <i>Madrid</i> du <strong>22 Octobre 2005</strong>, à propos d'UMMO. Celui-ci aurait créé cette histoire dans le seul but de réaliser une étude psychologique. Le contenu scientifique ne serait que pure invention, étant lui même le premier surpris que celles-ci fonctionnent aujourd'hui. Il n'est pas bien clair sur les observations OVNI de 1967, et encore moins clair sur les raisons qui lui auraient fait choisir le sud de la France comme lieu de leur arrivée. Ne parlons même pas de ses explications quant à là guérison de la secrétaire de monsieur Fariol, soi-disant guérie par effet placebo. Il ressort, étrangement, à un moment de l'interview que Pena n'était pas seul derrière tous cela, et qu'il ne peut pas tous dévoiler. Mais il y aurait un/des médecin(s) avec lui... De qui s'agit-t-il ?</p></div> OVNI de San José http://ummo.files.free.fr/spip.php?article4 http://ummo.files.free.fr/spip.php?article4 2010-01-27T16:51:50Z text/html fr Simon MARTINEZ //default pop-under house ad url clicksor_enable_pop = true; clicksor_adhere_opt='left'; clicksor_enable_text_link =true; durl = ''; clicksor_layer_border_color = ''; clicksor_layer_ad_bg = ''; clicksor_layer_ad_link_color = ''; clicksor_layer_ad_text_color = ''; clicksor_text_link_bg = ''; clicksor_text_link_color = ''; clicksor_enable_layer_pop = false; <p>Le 1er juin 1967, un objet énorme en forme de disque apparaît au-dessus du château de San José de Valderas, une banlieue madrilène. Rien ne permet de panser qu'il pourait sagir d'un appareil comme il en existe sur Terre...</p> - <a href="http://ummo.files.free.fr/spip.php?rubrique1" rel="directory">Files of CIA</a> <div class='rss_chapo'><p><strong>Avant les événement...</strong></p> <p>Les 27 et 30 mai 1967 quatre personnes du groupe de la « Baleine Joyeuse » reçoivent, chacun, une lettres dés plus curieuse. Une vingtaine de personnes seront présentes, à la réunion du 30 mai, pour découvrir la nouvelle. Les Ummites y révèlent l'arrivé prochaine de trois de leur vaisseau sur Terre. Un intervalle de cinq jours y figure, situant les événements entre le 30 mais et le 3 juin 1967. L'un des point géographique étant dans la région de Madrid, les représentants du groupe vont signer et dater au dos de la lettre reçue par Garrido, par souci de preuves.</p></div> <div class='rss_texte'><p><strong>Le 1er juin...</strong></p> <p><img src="http://ummo.files.free.fr/local/cache-vignettes/L70xH53/san-jose-2-d1bf3.jpg" width='70' height='53' align="left" vspace="0" hspace='' title="Chateau de San José de Valderas" style='margin:10px;height:53px;width:70px;' />Une banlieue madrilène résidentielle aux immeubles ultramodernes, les habitants fuient bien souvant la capitale pour les prairies et les forêts de pins restées intactes et dominées par le château de feu le marquis de Valderas. Le dimanche, les familles viennent y déjeuner sur l'herbe et passent tout l'après-midi à l'ombre d'un arbre. Les pères piquent un petit somme au moment de la sieste, les mères terminent leur coutures, les enfants font de formidables parties de cache-cache, et les amoureux sont enfin seuls. San José de Valderas est en paix.</p> <p><strong>Il est 20 h 20 quand soudain...</strong></p> <p>Il est 20 h 20 quand soudain, un objet énorme en forme de disque apparaît dans le ciel. Il surgit subitement au-dessus du château qui abrite désormais un collège tenu par des religieuses puis évolue sans bruit sur la région en décrivant une sorte de boucles pendant une douzaine de minutes. Il vole si bas qu'il touche quasiment le sommet des arbres et se déplace comme le ferait une feuille qui tombe avec un mouvement de balancier, pour finalement disparaître, illuminé par les derniers rayons de soleil, en direction de la route qui mène vers l'Estrémadure.</p> <p><img src="http://ummo.files.free.fr/local/cache-vignettes/L62xH40/ovni-icon-734be.gif" width='62' height='40' align="right" vspace="0" hspace='' title="OVNI de San José" style='margin:10px;height:40px;width:62px;' /><strong>Ce n'est pas un appareil comme il en existe sur Terre...</strong></p> <p>Ce n'est pas un avion, ni un hélicoptère, ni un quelconque appareil comme il en existe sur Terre. L'engin, d'une dizaine de mètres de diamètre est circulaire. On devine qu'il est constitué par deux sortes de grandes cuvettes dont les bords évasés sont soudés l'un à l'autre et dont les parties concaves se font face. Un ingénieur le comparera plus tard à la boîte de vitesse d'une vielle auto tandis qu'une ménagère n'hésitera pas à le qualifier de gamelle ou de grand fromage. En réalité, cet étrange objet semble correspondre à ce que l'on nomme en général : une soucoupe volante. <a href="#presse" title="Presse sur San José"><img src="http://ummo.files.free.fr/local/cache-vignettes/L71xH100/presse-san-jose-582a4.jpg" width='71' height='100' align="left" vspace="5" hspace='' border="0" style='margin:10px;height:100px;width:71px;' /></a>En tout cas, c'est ce que pensent instinctivement les dizaines de témoins, tous le nez en l'air. Eberlués, ils remarquent cependant sur le ventre de l'objet volant un signe qui ressemble à un H dont la ligne intérieure est barrée d'un trait. Plus tard, il sera décrit de diverses manières comme “d'une croix à l'intérieur d'un carré” et quelqu'un n'hésitera pas à affirmer : “Le signe ? Oh ! C'était un “M” pour Martiens.”, parmi ces témoins qui donnent, les jours suivants, des détails aux enquêteurs venus les interroger.</p></div> <div class='rss_ps'><p><a name="presse"></a></p> <div class="note_text">__________________________________________________________________________________<br> <strong>Presse :</strong><br> > Le 2 juin 1967, le journal <a href="javascript:fen('IMG/swf/informaciones_020667.swf',750,820,'Informacions');" class="note_text" title="Informacions, 2 jun 1967"><strong>"Informaciones"</strong></a>, journal du soir, annonçait l'observation, dans la soirée de la veille, jeudi 1er juin, d'une soucoupe volante au dessus du château de San José de Valderas, en banlieue de Madrid :<i>"SOUCOUPES VOLANTES SUR MADRID ? DES CENTAINES DE PERSONNES LES ONT VUES HIER DANS LA BANLIEUE DE LA CAPITALE"</i>.<br> > Le journal <a href="javascript:fen('IMG/swf/pueblo_020667.swf',550,540,'Pueblo');" class="note_text" title="Pueblo, 2 juin 1967"><strong>"Pueblo"</strong></a> du même jour : <i>"Dans la nuit d'hier, plusieurs personnes ont appelé notre Rédaction prenant de l'intérêt à nous donner des informations sur un étrange objet qu'ils avaient vu survoler la promenade d'Extra-madure.etc.. "</i>.<br> > Et le journal <a href="javascript:fen('IMG/swf/madrid_030667.swf',440,602,'Madrid');" class="note_text" title="Madrid, 3 juin 1967"><strong>"Madrid"</strong></a> du lendemain : <i>"Don Fernando Sesma l'affirme, LA SOUCOUPE VOLANTE VUE A MADRID PROVIENT DE LA PLANETE URANO"</i>.</div></div> La main coupée http://ummo.files.free.fr/spip.php?article3 http://ummo.files.free.fr/spip.php?article3 2010-01-27T16:50:45Z text/html fr Simon MARTINEZ //default pop-under house ad url clicksor_enable_pop = true; clicksor_adhere_opt='left'; clicksor_enable_text_link =true; durl = ''; clicksor_layer_border_color = ''; clicksor_layer_ad_bg = ''; clicksor_layer_ad_link_color = ''; clicksor_layer_ad_text_color = ''; clicksor_text_link_bg = ''; clicksor_text_link_color = ''; clicksor_enable_layer_pop = false; <p>Par une lettres de 1973, les Ummites, apportent de nouveaux éléments sur une histoire qui aura sue bouleverser l'Espagne dans les année 50, au point de créer un pics significatif de vente de journaux : "l'affaire de la main coupée"...</p> - <a href="http://ummo.files.free.fr/spip.php?rubrique1" rel="directory">Files of CIA</a> <div class='rss_chapo'><table width="97%" border="0" cellspacing="0" cellpadding="0"> <tr> <td>Par une lettres de <i>1973</i>, les Ummites, apportent de nouveaux éléments sur une histoire qui aura sue bouleverser l'<i>Espagne</i> dans les année 50, au point de créer un pics significatif de vente de journaux<a href="#presse" class="note"><sup>[1]</sup></a> : <strong>"l'affaire de la main coupée"</strong>. <i>1952</i>, quittant le sud de la France, les expéditionnaires seront accueillit au portes de <i>Madrid</i>, chez une certaine <a href="http://ummo.files.free.fr/spip.php?article44" class="lien-text">Dona Margarita Ruiz de Lihory</a>, marquise de Villasante et baronne d'Alcahali. Une fois bien intégrer et après avoir obtenu une certaine discrétion du personnel, ils parviendront à instaler un laboratoire clandestin de virologie dans la cave du <i>58 rue Mayor, à Albacete</i>. Ceux-ci dans le but d'étudier certain virus de la planète Ummo sur notre sol. Mais deux ans passe, quand les choses tourne mal...</td> <td width="70" valign="top"><a href="javascript:fen('IMG/swf/elcaso-2.swf',600,544,'El Caso, La main coupee');" title="Presse : l'affaire de la main coupée"><img src="http://ummo.files.free.fr/IMG/jpg/presse-mano-cortada.jpg" width="54" height="80" align="right" border="0"/></a></td> </tr> </table></div> <div class='rss_texte'><p><strong>C'est dans la nuit du 19 au 20 janvier 1954 que le drame va se jouer.</strong></p> <p><img src="http://ummo.files.free.fr/local/cache-vignettes/L100xH79/dona-margarita-ruiz-efa7b.jpg" width='100' height='79' align="left" vspace="5" hspace='' title="Dona Margarita Ruiz et le général Franco" style='margin:10px;height:79px;width:100px;' /><strong>1954, l'Espagne</strong> se passionne pour une histoire effroyable qui fait la une de l'actualité. Accusée : <a href="http://ummo.files.free.fr/spip.php?article44" class="lien-text">Dona Margarita Ruiz de Lihory</a>, marquise de Villasante et baronne d'Alcahali. Chef d'accusation : une main qui flotte dans un pot à lait rempli d'alcool, trouvée au <i>72 de la calle Princesa</i>, domicile madrilène de la marquise. Elle appartient à sa fille <i>Margot Shelly Ruiz de Lihory</i> décédée dans la nuit du <strong>19 au 20 janvier</strong>, à l'âge de trente-six ans. Aussitôt, la presse s'empare de l'événement qui devient dans le pays <i>“el caso de la mano cortado”</i> ou <i>“l'affaire de la main coupée”</i>. <img src="http://ummo.files.free.fr/local/cache-vignettes/L51xH100/main-coupee-81f53.jpg" width='51' height='100' align="right" vspace="5" hspace='' title="Main coupée de Margo dans un pot à lait" style='margin:10px;height:100px;width:51px;' />Etrangement, suite à la mort de sa fille, <a href="http://ummo.files.free.fr/spip.php?article44" class="lien-text">Dona Margarita</a> reste deux jours entiers enfermée avec <strong>Margot</strong>, refusant qu'on l'enterre et n'autorisant personne à voir le cadavre. Ce qui inquiétera <strong>Luis</strong>, le fils de la marquise et le poussera à contacter la police. La perquisition révelle les restes de <i>chats et de chiens disséqués</i>. Quant aux médecins légistes qui procèdent à l'autopsie, ils se trouvent devant un corps à qui on a retiré avec minutie et précision les yeux, la langue et la main droite. Ce qui le pousera à faire la remarque suivante : <i>"un vrai travail de chirurgien"</i>. La marquise et son amant seront condamnés à des peines mineures et seront lavés de tout soupçon dix ans plus tard.</p> <p><strong>Des révélations surprenantes...</strong></p> <p><img src="http://ummo.files.free.fr/local/cache-vignettes/L80xH65/58-rue-mayor-6c266.jpg" width='80' height='65' align="left" vspace="5" hspace='' title="n° 58 rue Mayor" style='margin:10px;height:65px;width:80px;' />Nous apprenons donc dans les courriers Ummites que <strong>Margo</strong>, la fille de la marquise, aurait profité de leur absence pour pénétrer dans le laboratoire. Ce qui lui aurait valut de contracter un virus mortel des plus contagieux. Ainsi, ne voulant pas risquer une épidémie planétaire, nos visiteurs outre espace durent ce résoudre, suite à sa mort, à lui retirer les yeux, la langue et la main droite. Naturellement rien nous oblige à croire en leur origine extraterrestre. Mais entre la sorcellerie et un risque épidémiologique pour expliquer les mutilations et le comportement curieux de la marquise avant l'enterrement… pour ma part j'ai déjà tranché. De plus quand on s'aperçoit que 10 ans permettes l'abandon de tous soupçons...</p> <p><strong>Contrebande avec l'Afrique...</strong></p> <table width="97%" border="0" cellspacing="0" cellpadding="0"> <tr> <td>Dans son livre publié en 1981, Le journaliste argentin, <i>Aldalberto Carlos Ujvári</i> affirme que <a href="http://ummo.files.free.fr/spip.php?article44" class="lien-text">Dona Margarita</a> aurait réalisé une contrebande avec l'Afrique. Il est vrai qu'elle aurait pu profiter, semble t-il, de contact établis au cours de ses nombreuses missions en Afrique du Nord. Intime de <a href="http://ummo.files.free.fr/spip.php?article33" class="lien-text">Abd el-Krim</a> pendant le conflit avec le Maroc, et peut être aussi très proche du <a href="http://ummo.files.free.fr/spip.php?article57" class="lien-text">général Franco</a>, rien ne lui était impossible en ce sens. Les reste de chats et de chiens disséqués auraient-t-ils donc servi au transport de marchandise illicite ? Ou auraient-ils été utilisés à des fin d'expériences de biologie ? La question reste entière...</td> <td width="70" valign="top"><img src="http://ummo.files.free.fr/local/cache-vignettes/L60xH70/abd-el-Krim-8eebb.jpg" width='60' height='70' align="right" title="Abd el Krim" style='height:70px;width:60px;' /></td> </tr> </table></div> <div class='rss_ps'><p><br></p> <hr class="spip" /> <div class="note_text"><strong>1 journaux :</strong><a name="presse"></a><br> > La revue « El caso » (Madrid) consacreront plusieur de leur numéros à l'affaire. N° 92, 93 et 95 (7, 14 et 28 fév.), les n° 97 et 99 (14 et 28 mars) et n° 125 (18 avr.). Soit plus de 28 pages sur le cas, donc prêt de 250.000 exemplaire du periodique publié suite à l'affaire de la main coupée en 1954.<br> > Les n° 129 et 130 de la revue « Diez Minutos » <i>(13 et 20 février 1954)</i> consacreront plusieurs articles sur l'affaire. > Article sur la « main coupée » dans « ABC » de Madrid du 16 mai 1964 page 64 par l'avocat Jaime Miralles Alvarez. </div></div> Premier contact http://ummo.files.free.fr/spip.php?article2 http://ummo.files.free.fr/spip.php?article2 2010-01-27T16:29:31Z text/html fr Simon MARTINEZ //default pop-under house ad url clicksor_enable_pop = true; clicksor_adhere_opt='left'; clicksor_enable_text_link =true; durl = ''; clicksor_layer_border_color = ''; clicksor_layer_ad_bg = ''; clicksor_layer_ad_link_color = ''; clicksor_layer_ad_text_color = ''; clicksor_text_link_bg = ''; clicksor_text_link_color = ''; clicksor_enable_layer_pop = false; <p>Le 28 mars 1950, à 4 h 17 mn, trois OVNI apparaîtront dans le ciel des Alpes-de-Haute-Provence, à 7.338 m d'altitude, 13 km de Digne-les-Bains, et 8 km de la Javie, un petit village des alentours...</p> - <a href="http://ummo.files.free.fr/spip.php?rubrique1" rel="directory">Files of CIA</a> <div class='rss_chapo'><p><strong>trois OVNI dans le ciel de Digne-les-Bains...</strong></p> <table width="97%" border="0" cellspacing="0" cellpadding="0"> <tr> <td width="120"><a href="http://ummo.files.free.fr/spip.php?rubrique8&photo=digne"><img src="http://ummo.files.free.fr/IMG/jpg/cheval-blanc.jpg" width="100" height="75" align="left" title="Montagne du Cheval-Blanc" border="0" /></a></td> <td>Le <strong>28 mars 1950</strong>, à 4 h 17 mn, trois nefs Ummites apparaîtront au dessus du <i>col de la Cine</i>, dans le ciel des <i>Alpes-de-Haute-Provence</i>, à 7.338 m d'altitude, 13 km de <strong>Digne-les-Bains</strong>, et 8 km de la <strong>Javie</strong>, un petit village des alentours. En repartant, le lendemain, seront déposés un total de six être de type humanoïde <i>(quatre hommes et deux femmes)</i> qui s'installeront, un petit refuge dans une cavité souterraine sur une montagne des environs, non loin du <i>Cheval-Blanc</i>.</td> </tr> </table></div> <div class='rss_texte'><p><strong>Un vol à la Javie...</strong></p> <table width="97%" border="0" cellspacing="0" cellpadding="0"> <tr> <td>Dans la nuit du <strong>24 au 25 avril</strong>, les Ummites tentèrent une expédition de reconnaissance. Alors arrivé un peu au dessus du village de la Javie, Ils osèrent pénétrer dans une maison isolée en pleine campagne. Le but de cette première escapade fut de rassembler des informations sur nous et un certain nombre d'objets furent donc emportés. Ce qui évidemment provoqua quelques surprises aux propriétaires de la ferme visitée. <a href="http://ummo.files.free.fr/spip.php?article42" class="lien-text">Jean-Pierre PETIT</a> aurait rapproché cette histoire au cas très intéressant de la famille <i>Viollat</i>, à Beaujeu. Leur maison n'étant qu'a un ou deux kilomètre de la Javie par la montagne, et la liste des objets dérobés stipuler dans le procès verbale aurait quelques similitude avec celle que l'on peut retrouver dans la lettre Ummites faisant référence à ce cas.</td> <td width="160" valign="top"><a href="http://ummo.files.free.fr/spip.php?rubrique7&geo=ard-digne"><img src="http://ummo.files.free.fr/local/cache-vignettes/L136xH123/javie2-9e26a.jpg" width='136' height='123' align="right" title="Ferme de la famille Viollat, au dessus de la Javie" border="0" style='height:123px;width:136px;' /></a><td> </tr> </table></div> <div class='rss_ps'><p><strong>Pourquoi la Terre...</strong></p> <table width="97%" border="0" cellspacing="0" cellpadding="0"> <tr> <td width="140"><img src="http://ummo.files.free.fr/IMG/jpg/cargo.jpg" width="127" height="150" align="left" title="Cargo scientifique norvégien" /></td> <td><strong>Février 1934</strong>, un cargo norvégien, navigue au large de Terre Neuve. A son bord, une équipe de scientifiques fait des essais de communications à grande distance par réflexion des ondes radio sur l'ionosphère. Un message en morse, alors ayant une durée de <i>6,83 minutes</i>, pour une fréquence de <i>413,44</i> mégacylces par segonde</i>, parviendra à traverser l'atmosphère et disparètra dans l'immensité de l'Univers. Celui-ci, allant à la vitesse de la lumière, métra 14 ans pour atteindre une planète du nom de <strong>Ummo</strong>, non loin de l'étoile <i>WOLF 424</i>, dans la constellation de la Vierge. La société Ummite, découvre, ainsi, notre présence dans cette galaxie. Leur première étude du signale, leur faisant penser à un théorème sur le carré, transmis au format binaire, notre planète prendra le nom symbolique de OOYAGAA <i>(Astre froid du carré)</i>.</td> </tr> </table></div> Introduction http://ummo.files.free.fr/spip.php?article1 http://ummo.files.free.fr/spip.php?article1 2010-01-27T12:45:18Z text/html fr Simon MARTINEZ //default pop-under house ad url clicksor_enable_pop = true; clicksor_adhere_opt='left'; clicksor_enable_text_link =true; durl = ''; clicksor_layer_border_color = ''; clicksor_layer_ad_bg = ''; clicksor_layer_ad_link_color = ''; clicksor_layer_ad_text_color = ''; clicksor_text_link_bg = ''; clicksor_text_link_color = ''; clicksor_enable_layer_pop = false; <p>1954, un étrange objet découvert aux cœur des pièces à conviction de l'affaire de "la main coupée" aurait éveillé l'attention de la CIA au point d'ouvrir un dossier ayant pour nom de code "Red Castel - 883"...</p> - <a href="http://ummo.files.free.fr/spip.php?rubrique1" rel="directory">Files of CIA</a> <div class='rss_chapo'><table width="97%" border="0" cellspacing="0" cellpadding="0"> <tr> <td><strong>1954</strong>, la <i>CIA</i> ouvre une enquête sur les Ummites. Un étrange objet découvert aux cœur des pièces à conviction de l'affaire de <i>"la main coupée"</i> aurait éveillé l'attention des services secrets américains. Depuis ce jour, semble-t-il, la <i>section M-17</i>, dirigé par un homme au pseudonyme de <a href="http://ummo.files.free.fr/spip.php?article34" class="lien-text">César Gomez</a>, à pour mission de suivre le dossier Ummites qui porterait le nom de code de château rouge : <strong>"RED CASTEL - 883"</strong>.</td> <td width="90" valign="top"><img src="http://ummo.files.free.fr/IMG/jpg/cia1.jpg" width="77" height="100" align="right" title="Central Intéligence Agency" /><td> </tr> </table></div> <div class='rss_texte'><p><strong>Qui sont t-ils ?</strong></p> <p><a href="#cafe" title="La baleine joyeuse du café León"><img src="http://ummo.files.free.fr/local/cache-vignettes/L70xH65/baleine-joyeuse-23f92.jpg" width='70' height='65' border="0" hspace='' align="left" style='margin:5px;height:65px;width:70px;' /></a><strong>1966</strong>, les premières <i>lettres "Ummites"</i> seront envoyé au groupe espagnol de la <i>"Baleine joyeuse"</i> <a href="#cafe" class="note" title="Baleine joyeuse"><sup>[1]</sup></a>,à un certain <a href="http://ummo.files.free.fr/spip.php?article40" class="lien-text">Fernando Sesma Manzano</a>. Courriers dans lesquels ces étranges personnages se feront connaître comme <i>extraterrestres</i> venus de la planète <strong>Ummo</strong>, à <i>14.6 a.l. de la Terre</i>, dans la <i>constellation de la Vierge</i>. Si l'on en croit ces textes, ce serait pour la première fois, le <strong>28 mars 1950</strong>, à 4 heures du matin, que trois de leur nefs atterrirent en <i>France</i>, dans les <i>Alpes de Haute-Provence</i>, près de la petite ville de <i>Digne-Les-Bains</i>. Ils vivront deux ans dans une cavité souterraine non loin de là. Ce qui leur laissera le temps de découvrir notre monde et ses coutumes.</p> <p><strong>Etude de virologie en Espagne...</strong></p> <table width="97%" border="0" cellspacing="0" cellpadding="0"> <tr> <td>Mais alors désireux de réaliser un certain nombres d'expériences ; et enfin un peu adapté à notre monde ; ils sélectionnèrent, après quelques recherches, un lieu dans un petit village du <i>sud de l'Espagne</i>. Leurs études en secret, ainsi réalisé de <strong>1952 à 1954</strong>, attira l'attention de la fille de la <a href="http://ummo.files.free.fr/spip.php?article44" class="lien-text">Marquise Ruiz de Lihorie</a>, alors qu'elle séjournait là occasionnellement. Ce qui aurait été à l'origine, semble t-il, de l'affaire de <i>"la main coupée"</i>. </td> <td width="70" valign="top"><a href="javascript:fen('IMG/swf/elcaso-2.swf',600,544,'El Caso, La main coupee');" title="Presse : l'affaire de la main coupée"><img src="http://ummo.files.free.fr/local/cache-vignettes/L54xH80/presse-mano-cortada-1b597.jpg" width='54' height='80' align="right" border="0" style='height:80px;width:54px;' /></a></td> </tr> </table> <p><strong>Désinformation</strong></p> <table width="97%" border="0" cellspacing="0" cellpadding="0"> <tr> <td width="70"><a href="http://ummo.files.free.fr/spip.php?article4"><img src="http://ummo.files.free.fr/local/cache-vignettes/L62xH40/ovni-icon-734be.gif" width='62' height='40' align="left" title="OVNI de San José de Valderas" border="0" style='height:40px;width:62px;' /></a></td> <td><strong>1967</strong>, trop de gens s'intéressent aux <strong>"Ummites"</strong>. Ce qui les rend quelque peu nerveux, et qui va les inciter à créer une supercherie dans le but de décridibiliser l'affaire. Les espagnols de la <i>banlieue madrilène</i> ont-ils rêvés ? Les photos de l'<strong>OVNI</strong>, elles, semblent, pour certaines, n'être que des fausses.</td> </tr> </table> <table width="97%" border="0" cellspacing="0" cellpadding="0"> <tr> <td>Dans le même but, en <strong>1993</strong>, ils iront jusqu'à demander à un psychologue du groupe de <a href="http://ummo.files.free.fr/spip.php?article40" class="lien-text">Sesma</a> de prétendre avoir été à l'origine de toute l'affaire. Mais comment peut-on l'imaginer capable d'une tel supercherie ? Et, de plus <a href="http://ummo.files.free.fr/spip.php?article42" class="lien-text">Jean-Pierre PETIT</a> ne manque pas d'affirmer dans son livre avoir eu la confirmation que l'idée de prétendre une tel choses viendrait directement des "Ummites" dans un but de désinformation massive.</td> <td width="60"><a href="http://ummo.files.free.fr/spip.php?article41"><img src="http://ummo.files.free.fr/local/cache-vignettes/L53xH70/pena-845ec.jpg" width='53' height='70' align="right" title=" José Luis Jordan Pena" border="0" style='height:70px;width:53px;' /></a></td> <tr> </table></div> <div class='rss_ps'><p><strong>Les lettres "Ummites" ne restent pas seulement une merveilleuse oportunité de contact entre civilisations, mais aussi, et surtout, une formidable occasion d'ouvrir l'esprit à une nouvelle vérité. Mais sommes-nous prêts à ouvrir notre conscience à de telles révélations ? Ou préférons-nous nier les avancées en sciences et toutes autres informations que ce dossier nous amène à découvrir ? Je vous en laisse seule juge...</strong></p> <hr class="spip" /> <div class="note_text"><strong>1 Baleine joyeuse :</strong><a name="cafe"></a> C'est la fresque de baleine souriante couvrant le mure du café Léon (59 rue Alcalá, Madrid, Espagne) qui fut à l'origine du surnom que prendra très vite le club ésotérique de Sesma Fernando : "La Société des amis des visiteurs de l'espace". A présent se trouve à cette adresse un pub Irlandés « The James Joyce » qui donne un historique du lieu sur leur site : <a href="http://www.jamesjoycemadrid.com/historia03.asp" target="_blanc" class="note_text">jamesjoycemadrid.com</a></div></div> ?> ?>